LES ORIGINES

Selon la tradition populaire, le Tai-Ji Quan a été créé par un moine Taoïste nommé Chang San Feng.


Il serait mort au début de la dynastie Ming (1368-1644). La légende raconte que ce moine, expert en arts martiaux, eut l'occasion un jour d'assister au combat d'une grue contre un serpent. Celui-ci esquivait les coups de bec secs et droits de l'oiseau par des mouvements souples, sinueux, lents et ininterrompus, pour ensuite contre-attaquer avec une rapidité foudroyante.


Le moine comprit alors que les mouvements circulaires et ininterrompus sont à préférer aux mouvements droits et saccadés. Il se rendit compte aussi que la souplesse et la flexibilité l'emportent sur la dureté et la force, ainsi que l'avait enseigné, bien des siècles auparavant, le philosophe Lao Tseu.


Il appliqua ces principes aux arts martiaux créant ainsi le Tai-Ji Quan.

1 vote. Moyenne 5.00 sur 5.

Ajouter un commentaire
 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site